Du potassium pour maintenir l’équilibre acido-basique de l’organisme

L’éducation de la population en matière d’hygiène de vie est encore insuffisante dans nos pays. En effet, on a accès à une abondance de nourriture mais on remarque que nos besoins en nutriments ne sont pas encore toujours assurés. Pourtant ceux-ci sont importants car ils déterminent la capacité d’auto-guérison des cellules nécessaire à notre maintien en bonne santé, voire à notre guérison si nous souffrons d’une quelconque maladie.

Je ne suis de loin pas contre la prescription de médicaments allopathiques, mais je suis consciente de la limite de ceux-ci, surtout dans le cas de maladie chroniques telles que le diabète, l’arthrose, l’hypertension, l’ostéoporose, etc. Parfois un simple changement de mode de vie et d’hygiène alimentaire peut faire des miracles, là où la médecine traditionnelle bute…
Le potassium est un minéral indispensable à la vie de toute cellule. Avec le sodium, il assure l’équilibre acido-basique de l’organisme.

L’acidité de notre corps est très fréquente de nos jours et est à l’origine de nombreux troubles de la santé.
Niveau intestinal: perturbation de la flore, ballonnements, lourdeurs, ulcères
Niveau peau: odeurs corporelles, mycoses
Niveau reins: calculs rénaux, infections urinaires
Niveau cariovasculaire: hyperthension, arthéroscérose, AVC
Niveau musculaire: fonte musculaire
Altération de l’équilibre hormonale et insulinorésistance
Fatigue persistante
Vieillissement prématuré
En résumé, un organisme trop acide est sujet aux inflammations et donc pourra développer beaucoup de maladies, telles que l’arthrose, les migraines, les sinusites, l’ostéoporose, etc.

Les ratios sodium/potassium et acide/base sont étroitement liés et ont tendance à s’inverser ces dernières années. Ceci est dangereux car ils sont responsables de graves maladies comme l’hypertension, les AVC, les calculs urinaires, l’ostéoporose et les cancers digestifs. Celles-ci étaient d’ailleurs très peu présentes dans les populations ancestrales mais sont maintenant qualifiées d’épidémie (60 à 65% de la population en souffrent).

Les causes d’un organisme trop acide ?
De nos jours, nous souffrons pour la plupart d’entre nous, d’un déséquilibre de ce ratio acide-base. L’alimentation moderne en est la première cause. Nous mangeons trop de protéines, de céréales et pas assez de fruits et légumes (qui sont alcalins). Pour preuve, une étude montre qu’en France, 73% de la population ne consomme pas les 5 fruits et légumes conseillés par jour. Notez encore que les plats industriels sont d’autant plus acidifiants à cause de leur teneur élevé en sodium.

Certains facteurs environnementaux aggravent notre équilibre acido-basique. Il s’agit du stress, de la pollution et de la sédentarité.

Quelles sont les solutions ?
Nous pouvons influencer l’équilibre acido-basique de notre organisme, et ainsi éviter les maladies associées à une trop grande acidité en mangeant plus de fruits et de légumes, en évitant de saler trop les aliments et en consommant du potassium. Celui-ci se trouvent en grandes quantités dans toutes sortes d’aliments tels que café, cumin, gingembre, persil, tomates, dattes, figues, etc.
Vous pouvez aussi vous complémentez en potassium, mais demandez d’abord l’avis de votre médecin, surtout si vous souffrez de problèmes rénaux ou cardiaques.
La plupart des gens se préoccupe seulement d’un apport suffisant en magnésium et calcium, mais vous savez maintenant que le potassium est tout aussi important pour votre corps.

A bientôt pour un nouvel article et en attendant, Find The Balance…
Muriel