Pourquoi consommer du curcuma quotidiennement ?

Les vacances d’été sont finies pour la plupart d’entre nous, et qui dit vacances dit siestes, apéros, tapas, etc ! Nous savons qu’il est temps de nous remettre sur des rails, de reprendre de bonnes habitudes alimentaires et de se remettre sérieusement au sport, mais on est tous pareils: on a de la peine à s’y mettre ! Afin de recommencer «en douceur», je ne vais pas vous sermonner aujourd’hui et vous mettre directement «au régime», mais simplement vous donner une astuce toute simple, qui ne demande pas d’effort particulier, et qui pourra vous être bénéfique: assaisonner vos plats de curcuma !

Le curcuma provient d’Inde, où on le consomme depuis l’Antiquité. Les Indiens cuisinent cette épice, non seulement pour son goût et sa belle couleur jaune, mais également pour ses nombreuses propriétés médicinales. Nous devrions tous prendre exemple sur ce peuple et en consommer quotidiennement. Les bienfaits du curcuma ne sont pas négligeables:

Anti-inflammatoire.
Il calme par exemple les douleurs provoquées par la fibromyalgie, les rhumatismes, les inflammations des voies respiratoires telles que le rhume, la sinusite, ou celles de voies urinaires.

Anti-cancer.
Il empêche la prolifération des cellules cancéreuses et de plus, il réduit les effets secondaires de la chimiothérapie et la radiothérapie.

Anti-oxydant.
Il aide ainsi à lutter contre le vieillissement.

Anti-acide.
Il facilite la digestion et calme l’acidité gastrique.

Hépatoprotecteur.
Il protège le foie et la vésicule biliaire et prévient ainsi les calculs.

Immunoprotecteur.
Il augmente les défenses immunitaires de façon naturelle, il est efficace lors des premiers symptômes de rhume, grippe, etc.

Anti-dépresseur.

Anti-allergique.
Il prévient et diminue les symptômes des allergies, grâce à sa capacité à bloquer l’immunoglobine.

Le curcuma se cuisine à l’orientale, dans un poulet au curry par exemple. Mais on peut aussi le consommer sucré, sous forme d’infusion (associée à de la cannelle, du gingembre et un peu de miel) si l’on souffre de lourdeurs d’estomac après un repas.
Ou alors, comme me le conseillait un très vieil homme créole lors de mon dernier voyage à la Réunion: une petite cuillère mélangée avec un peu d’huile chaque matin avant le petit déjeuner ! C’était peut-être ça, sa recette miracle pour vivre centenaire…

Je vous l’avais promis, rien de compliqué et d’astreignant cette semaine, alors qu’attendez-vous pour commencer à prendre votre santé en mains ?

A bientôt pour de nouveaux conseils et en attendant… Find The Balance !
Muriel